Messages

Berger 1985

Berger et Loup à Dakar 1985

Jean Jacques Loup sur Barigo 560, et Jacques Berger sur KTM 500

buell_10

Barigo Ducati à Dakar 1985

Dans 1985 deux élèves ingénieurs ENSM (École de génie mécanique), Frédéric Rosset et Julian Eberhardt, ils décident de faire leur stage avec un projet de participer au Dakar. Supervisé par Monsieur Barigo Patrick Barigault né le nouveau prototype permettant de lancer le défi du désert, le nom laisse des intentions belliqueuses sans doute de deux étudiants: Désert de F1, précisément! Le logo se dresse fièrement sur le pare-brise et à l'arrière.

Deux vélos aux innovations techniques développées, mais ce que vous ne connaissez pas beaucoup, s'appliquera sur une Ducati Pantah (650CC et 750cc) et l'intuition pour équiper leurs motos v-twin qui bientôt va marquer l'histoire de la compétition, Comment ont repéré les deux pilotes/étudiants.
Malgré le peu d'expérience, Julien Eberhardt #46 se comporte bien, jusqu'à ce qu'une chute qui brise l'épaule lui mettra hors du jeu, Alors que Rosset #45 arriverez à Dakar, mais de.

Dreyfuss 1983

Guy Dreyfus Dakar 1983

Un DREYFUS Guy abattu à genoux devant son Barigo 600. Fin cependant le Dakar en 12e place au classement général.

Bensimon 1982

Gilles Bensimon Dakar 1982

Barigo 500

Barigo 1984

La Barigo Français à Dakar 1984

La Barigo est un projet qui tire son nom de son constructeur, Français Patrick Barigault, et il était un peu’ la surprise de l'édition ' 82, arrive en troisième position avec Gregoire Verhaeghe, et dans la version qui se présente à Paris Dakar 1984 Il semble encore améliorée grâce à la contribution fondamentale du parrainage du Pacifique de Ricard.

Le moteur est le Rotax ' 83 de 560 centimètres cubes qui équipés du KTM, avec une puissance de 48 CavalLi un 7500 tours alimenté par un carburateur diamètre Bing 40 mm. Le moteur, très puissant, a montré une tendance à la chaleur, pourquoi il est préférable d'adopter un radiateur supplémentaire, placé à l'avant de la moto. Allumage électronique, mais il y a aussi un gros alternateur de 180 Watts pour produire l'énergie nécessaire pour l'éclairage.

La fourche est également dans ce cas un Marzocchi 42 mm avec un afflux de 300 mm. La suspension arrière n'est plus avec monoammortizza-Aore comme version primitive, mais est donnée par une paire d’amortisseurs Ohlins. De cette façon, vous créez plus d'espace pour le réservoir et le filtre à air. Capacité du réservoir, construit en kevlar, d'avoir un élément résistant et en même temps très léger, est de 38 litres. Toujours pour la légèreté maximale, le fabricant a fait l'armature en acier 25 CD 45, très légère mais tout aussi résistant.

Les freins sont à disque avant Brembo de 230 mm et un tambour arrière 160 mm, les pneus sont des Michelin Desert 3,00×21 le serveur frontal, 5.00×17 ce dernier.

Le due Barigo GRS 560 di VERHAEGHE e GORONESKOUL non arriveranno al traguardo.