1984-rahier-action

RICORDANDO ‘LE PETIT GASTON’

8 février 2005 Décès de Gaston Rahier. Un champion de petite taille mais grand en talent et en nombre. 'Le petit Gaston' était un pilote polyvalent, capable de triompher dans les compétitions tout-terrain les plus célèbres. De 1975 à 1977 a obtenu le championnat du monde de trio au championnat du monde de cross 125 Dominant, loin et large, au volant de la Suzuki.

Dans 1978 a perdu le titre contre le Japonais Akira Watanabe. L’année suivante, il rejoint Yamaha, mais il ne pouvait pas faire mieux que la troisième place finale. Le 1980 il l’a vu arriver à la Gilera. Lors de la première saison avec le constructeur italien, apposé sa dernière signature dans un GP. Sur la piste yougoslave de Trzic, il obtint, En fait, succès absolu grâce à une deuxième et une première place. Il s’est arrêté à 29 succès dans le huitième de litre, un dossier qui durera jusqu’à la dernière année d’existence de la classe mineure, avant l’avènement des nouvelles catégories.

Rahier 1984-2

Dans 1982 retourné à Suzuki, mais c’est aussi l’année qui a sanctionné ses adieux au motocross. Une grave blessure à la main subie pendant la Coupe du monde 250 n’a pas décrété, En tout cas, la fin de sa carrière sportive, car peu de temps après, il s’est lancé dans l’aventure au Paris-Dakar. Conduire la BMW, au cours de la période de deux ans 1984-1985 les Flamands ont touché la grande cible, entrer une fois de plus dans la légende. Mais Gaston ne se sentait pas assez rassasié. À ce moment-là, il a mis le Rallye des Pharaons dans sa ligne de mire..

À cette occasion également, il retourna victorieux dans son pays natal., gagner l’édition 1988. Un nouveau but incroyable qui a encore enrichi son palmarès, déjà vaste comme peu d’autres. Parmi les différents titres, il ne faut pas oublier les succès qu’il a remportés avec l’équipe belge au Motocross des Nations 1976 et le Trophée des Nations en quatre éditions. La passion des deux roues griffues l’a accompagné jusqu’au dernier jour de son existence.

Il y a dix-sept ans, Gaston Rahier est décédé vaincu par un cancer, dans 58 années, laissant un vide qui persiste avec intensité encore aujourd’hui. De nombreux passionnés continuent de s’en souvenir, garder vivante la mémoire d’un homme qui a consacré sa vie au tout-terrain, marquant ce monde pour toujours.